L’auberge du lointain (2014-2015)

Troisième volet du projet d’éducation artistique et culturelle « Pas de Fumel sans feu » avec les élèves des lycées de Fumel, l’Auberge du lointain aborde la question de l’hospitalité. Nous avons emprunté le titre à Antoine Berman, spécialiste des questions de traduction, et du passage d’une langue à l’autre.

Nous nous sommes appuyés sur trois registres d’inscription des ouvriers étrangers à l’usine de Fumel (années 1930 à 1936) afin de dresser la cartographie des pays d’origine de ces personnes. Le travail mené tout au long de l’année a donné lieu à des rencontres : Vincent Joinneau, historien qui a travaillé sur le patrimoine industriel du fumélois, Philippe Baqué, journaliste et collaborateur du Monde Diplomatique (voir son article sur l’immigration en Lot-et-Garonne : https://www.monde-diplomatique.fr/2014/09/BAQUE/50768) ; et des interventions d’artistes : Céline Domengie et Jean-Paul Thibeau.

Le 17 mars 2015, un grand banquet-conférence conçu par les élèves de 1ère (L & ES) et de CAP APR (Apprentissage Restauration Rapide), et cuisiné par les élèves de CAP APR, a été offert aux familles des élèves, afin de clore cette aventure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s